Nos Destinations

 

Ici le temps n’existe plus.

En pénétrant dans le Dévoluy, par le col du Festre, le col du Noyer où par la route venant de Corps dans l’Isère, vous entrez alors dans une autre dimension. De grandes falaises sculptées par les éléments témoignent d’un passé colossal où les esprits souverains de notre planète s’affrontèrent pour laisser place aujourd’hui à de merveilleuses cathédrales de calcaire. Elles nous ravissent lorsque nous randonnons dans ces paysages sauvages coupés des principaux axes routiers depuis des siècles. En effet, c’est seulement à partir de 1840 qu’une route ouvrait le Dévoluy. Taillée dans le versant le plus avalancheux du massif, elle était encore en 1925 une piste carrossable.

 

 

 

 

Rhododendron ferrugineux - Pascal Desmaison

Lys orangé - Pascal Desmaison

Eldeweise - Pascal Desmaison

Géranium des bois - Pascal Desmaison

previous arrow
next arrow
L'été, c'est un jardin merveilleusement coloré. 

Le Dévoluy n’est pas seulement un théâtre grandiose où se joua la divine comédie avec des paysages tourmentés magnifiés par le temps, mais un splendide jardin champêtre où la faune, la flore explosent de vie et de couleurs éblouissantes. Une terre traversée de galeries souterraines très profondes appelés Chourums où l’eau s’infiltre par de multiples méats remplissant le sol d’énergie.

 

 

 

 

 

 

previous arrow
next arrow
Force tellurique

Le Dévoluy est aussi un pays mystique où domine comme un gardien immémorial, la mère église, ‘’mère des églises". Située au-dessus du petit village de Saint Disdier sur une colline, faisant face au pic de Bure, au grand Ferrand et à l’Obiou, elle est considérée comme la plus ancienne église des Hautes Alpes (XIe siècle). Les fouilles menées entre 1966 et 1972 permirent de dégager les vestiges d’un très vieux cimetière ainsi que des fortifications antiques. Cette église est traversée par un courant tellurique positif très fort. Elle est un lieu de paix et de ressourcement, comme le disait si bien Théo, qui fut prêtre du Dévoluy et tellement aimé par ses paroissiens. Il maria au coeur même de cette église des membres de ma famille.

 

 

 

previous arrow
next arrow
Un monde céleste

Petit par sa taille mais immense face aux cieux, le Dévoluy est un lieu où l'on entend chanter les étoiles. Opérationnel depuis 1988 et situé à 2.552 mètres d’altitude sur le plateau de Bure, l’observatoire de l’Iram (Institut de radioastronomie millimétrique) a implanté 6 antennes paraboliques de 15 mètres de diamètre chacune (elles seront 6 de plus en 2020).  Les antennes  étudient la formation des étoiles et des galaxies par le biais de la compréhension de l'origine et de l'évolution de l’univers.




 

 

 

 

 

 

Complétez le formulaire

1000 caractères restants
© 2017 Terre de Pionniers. All Rights Reserved